Cellules parenchymateuses de cotylédon de pois. Mise en évidence des composants principaux du cotylédon de pois par la triple coloration cytochimique. Les grains d'amidon sont colorés en violet par l'eau iodo-iodurée, les protéines de réserves sous la forme de corps protéiques sont colorées en vert par le fast-green et les parois cellulaires sont colorées en orangé par l'acridine orange.. © Inra, BEN HDECH H.

Actions

Par Sylvie Colleu
Mis à jour le 30/07/2015
Publié le 19/01/2013

Pour atteindre ses objectifs, le métaprogramme SMaCH initie et accompagne des actions de plusieurs natures.

  • D’une part, grâce au lancement d’appels à manifestation d’intérêt thématiques, généralement annuels, permettant d’initier de nouveaux projets de recherche.
  • D’autre part en participant à la formation des jeunes par la recherche, en soutenant l'accueil de thésards et de post-doc dans les labos de l'Inra.
  • Enfin par des actions d’animation nationale ou internationale gérées par des réseaux scientifiques ou par la cellule de coordination de SMaCH qui peuvent conduire à l’organisation de séminaires, d’écoles-chercheur, la création de bases de données…

SMaCH avance par un processus interne de co-construction, entre la cellule de coordination et les équipes de recherche.

 

Les moyens alloués aux équipes par SMaCH sont de trois natures différentes : des crédits de fonctionnement, des bourses de thèse et de post-doc ainsi que des postes permanents de chercheur et d’ingénieur fléchés. Ces moyens alloués par SMaCH s’adressent exclusivement aux unités Inra (propres ou mixtes), mais d’autres organismes sont les bienvenus s’ils souhaitent être partenaires d’équipes INRA dans les projets, en apportant leur propre financement.

Des sources de financement externes (nationales, européennes…) sont par ailleurs encouragées à être recherchées pour renforcer les moyens.