Recherche d'haploïdisation de l'artichaut par parthénogénèse provoquée. Vérification de la germination in situ du pollen après irradiation par des rayons gamma. Ici témoin non irradié.. © Inra, RODE J.C.

Gouvernance

Sommaire
Mis à jour le 12/10/2017
Publié le 19/01/2013

Le métaprogramme SMaCH est dirigé par le chef du département Santé des Plantes et Environnement. Il s'appuie sur un comité international constitué d'experts scientifiques internationaux et présidé par le Directeur Scientifique « Agriculture » de l'Inra ainsi que sur une cellule de coordination animée par le directeur du métaprogramme.

Cellule de coordination

La cellule de coordination du métaprogramme SMaCH est l’endroit où se croisent les avancées des différentes actions clé et ou se fait l’échange de bonnes idées. Lieu de coordination souple, elle garantit un regard croisé de chercheurs d’origines différentes, gage d’ouverture et de généricité des actions engagées. La cellule réunit les porteurs des différentes actions-clé identifiées à ce jour.

La cellule de coordination du métaprogramme SMaCH est dirigé par Christian Lannou. Les membres de cette cellule sont :

Comité international

Constitué des personnalités étrangères de premier plan, le comité International a pour rôle d’apporter son regard extérieur sur le cadrage, la lisibilité et l’ambition du métaprogramme. En identifiant les enjeux incontournables à l’échelle internationale sur les questions relevant de la santé des cultures, il permettra d’optimiser la cohérence générale de l’action et la portée des travaux conduits par l’INRA. Ceci devrait aussi permettre d’identifier les priorités partagées avec nos partenaires.

Le comité international du métaprogramme SMaCH est présidé par Christian Huyghe, directeur scientifique « Agriculture » de l’INRA. Les membres de ce comité sont en 2014 :