Haselfichte. Section tangentielle x 200.. © Inra, BUCUR Voichita

Objectifs

Sommaire
Mis à jour le 19/10/2016
Publié le 19/01/2013

        

Dans un contexte d’augmentation de la population mondiale, contrôler les maladies et les ravageurs des plantes cultivées apporte une sécurisation de la production agricole en qualité et en quantité. Pour autant, cela doit s’accompagner d’une utilisation de moyens de contrôle moins dépendants des pesticides et respectueux de l’environnement. C’est le défi du Métaprogramme SMACH de mener des recherches pour réconcilier production agricole et durabilité.

Pour tendre vers cet objectif, il est nécessaire de mettre au point de nouveaux systèmes de culture ainsi que les outils d’accompagnement de ces innovations et de porter la réflexion sur l’objectivation des bénéfices obtenus sur leurs facettes économique, sociale et environnemental. Cela nous conduit à devoir articuler des choix de variétés adaptées, les pratiques agricoles qui les accompagnent, le déploiement des cultures sur les territoires et une gamme encore à élargir de moyens de contrôle des principaux ravageurs. On visera tout particulièrement à privilégier les processus de régulations naturelles entre organismes.

En termes de recherche, le Métaprogramme SMACH favorise ainsi les approches intégrées en croisant différentes disciplines dont la génétique, l’agronomie, l’écologie, les sciences sociales et économiques…. L’Inra s’appuie pour cela sur des compétences internes développées au sein de ses treize départements de recherche et de ses expériences préalables dans la coordination d’initiatives nationales ou européennes sur ce sujet.

Le Métaprogramme SMACH a l’ambition de porter ces questions de recherche au niveau international puisque les problématiques sont mondiales.

Les cinq enjeux prioritaires de SMaCH

  1. Susciter, optimiser les innovations en santé des cultures
  2. Prévenir les risques phytosanitaires à travers la surveillance et par des systèmes résilients et robustes
  3. Gérer l'Agrosystème au niveau du territoire en intégrant la biodiversité
  4. Comprendre et éclairer les stratégies des acteurs et des filières
  5. Inscrire la gestion de la santé des cultures dans une dimension internationale

Graphique représentatnt les cinq enjeux prioritaires du métaprogramme SmACH. © Inra, COLLEU Sylvie
Graphique représentatnt les cinq enjeux prioritaires du métaprogramme SmACH © Inra, COLLEU Sylvie

Une démarche

  • Construire une communauté scientifique en fédérant des recherches pluridisciplinaires dans le domaine de la santé des cultures et plus particulièrement en intégrant les domaines biotechniques et socio-économiques. Animer des rencontres : colloques, séminaires, écoles-chercheurs…
  • Contribuer à l’émergence de champs disciplinaires à part entière, à visibilité académique. Participer à l’expertise dans ces domaines
  • Elaborer un cadre d’échanges privilégiés avec nos partenaires européens et internationaux (réseaux ENDURE et C-IPM).
  • Favoriser le dialogue entre les chercheurs et les acteurs du développement agricole
  • Participer à la formation des jeunes par la recherche : accueil de thèses et de post-doc internationaux